Des activités à ne pas rater lors d’un voyage au delta du Mékong en saison des crues


 On peut citer des activités à ne pas rater lors d’un voyage au delta du Mékong en saison des crues comme prendre le poisson de Henicorhynchus, faire la croisière en barque pour cueillir la fleur de sesbania et châtaigne d’eau, chasser aux rats, … 

1. Découverte en barque la forêt de cajeputier de Tra Su 

activités au delta du mékong 1
Située à environ 30 km de la ville de Chau Doc, district de Tinh Bien, province An Giang, la forêt de cajeputier abrite la beauté typique de la saison des inondations au delta du Mékong. Il regrette que l’on ne passe pas du temps à flotter avec la nature fraîche là-bas. 
À l'ombre de la forêt de cajeputier, les barques glissent lentement sur le tapis vert créé par les laitues d’eau au milieu de l’espace vert et naturel comme une fée. Pendant le circuit en barque, vous pouvez voir des fleurs de sesbania sur la surface de l’eau, des châtaignes d’eau et les lotus à côté de la barque, par ailleurs en écoutant le chant d’oiseaux et en savourant la saveur des fleurs de cajeputier. Quel agréable ! 
Si vous voyagez au Vietnam au sud-ouest au moment de lever de soleil ou le crépuscule, vous verrez une belle vue des oiseaux volant dans le ciel 
 

2. Voir la cigogne à Tram Chim 

activités au delta du mékong 2
Situé au fond de la plaine de Tam Nong de la province de Dong Thap, le parc national de Tram Chim est l'une des huit zones de réserves des oiseaux les plus importantes du Vietnam. Il est aussi une dernière zone inondée du Vietnam, connu pour l’espèce de cigogne qui est classé dans le livre Rouge du monde. 
 
Dans la saison de l’eau, le parc national de Tram Chim est comme une peinture avec une ile et des cigognes sur le ciel bleu, devenant extrêmement impressionnante. En marchant sur la tour de guet, en zoomant sur l'horizon, vous voyez avec une belle vue sur une image de nature vert vif.
 

3. Prendre le poisson Henicorhynchus par le filet 

activités au delta du mékong 3
Le poisson Henicorhynchus (en vietnamien le poisson Linh) est un cadeau que la nature a offert aux habitants au delta du Mékong lors de la saison des crues. Il existe de nombreuses façons d'attraper des poissons Linh, tels qu’utiliser des filets, enfoncer des pieux... Il regrette que l’on n’essaie pas de manger le plat du poisson Linh. Mais si possible, rejoignez l'expérience de la pêche de poissons Linh, quelle que soit la méthode, votre voyage sera certainement plus intéressant et mémorable.
 

4. Chasse aux rats

activités au delta du mékong 4
En raison de la saison des inondations, le niveau de l’eau lève, amenant les souris à ramper. Ils vivent souvent aux monticules élevés, aux buissons, aux cimes d'arbres ... tant que l'eau ne se propage pas. L'agriculteur devine ses cachettes et y va juste pour chasser. Il existe de nombreuses façons d'attraper un rat, comme la chasse, l'utilisation d'une pelle pour creuser une grotte, le placement d'une pipe, l'utilisation d'une fronde, le tabagisme dans la grotte ...
 

5. Faire la croisière pour cueillir les fleurs de sesbania 

activités au delta du mékong 5
En saison des inondations au delta du Mékong, la fleur de sesbania surgis surtout au rive des rivières ou aux berges des fleuves, créant un champ jaune. Il faut seulement conduire la barque venant près de la rive, et secouer les fleurs, tout de suite les fleurs de sesbania tombent sur l’eau. Après avoir ramassé des feuilles, on peut le faire sous de nombreux types de plats: faire de la soupe aigre avec du poisson Linh, faire des salades, verser des crêpes ou faire des cornichons.
En outre, là-bas, on peut voir une autre fleur tout aussi attrayante, c’est les lotus. Elle pousse plein d’eau, créant une image en violet et blanc. Les lotus sont à la fois longues et grasses pour faire des plats locaux. Les habitants ne prennent que son corps pour préparer des plats comme le chou-fleur, la salade de chou-fleur ...
 

6. Barboter dans la boue pour cueillir la châtaigne d’eau 

activités au delta du mékong 6
Les habitants plantent souvent les châtaignes d’eau dans les zones inondées en saison des inondations. Le trapa a une écorce noire, mais à l’intérieur blanc, son plat est délicieux. Pour cueillir des châtaignes d’eau, vous devez barboter dans la boue et l’eau, c’est une expérience locale mémorable.   
 

7. Savourer des spécialités au delta du Mékong

 
En plus d'admirer le paysage naturel et de participer à des activités passionnantes, le fait des plats typiques au delta du Mékong est une expérience à ne pas rater lors de votre voyage là-bas. 
Les spécialités les plus célèbres de la saison des inondations sont les poissons linh traités sous de nombreux plats délicieux: la soupe aigre avec les fleurs de sesbania, entrepôt de poivre, le poisson frit, ... La douceur du poisson et de la fleur de sesbania avec l’aigre du tamarin ... composent la saveur inoubliable. En outre, il faut citer d'autres plats tels que la fondue chinoise avec la sauce Mam vietnamienne, le rat grillé avec le tofu, la salade de sau dau ca sac, le petit poisson haché au poivron, les Têtes-de-serpent grillés, les lentilles braisées, le poisson tête de serpent braisé, la soupe aigre de perche et de lotus… 
Les plats locaux vous rappellera à jamais une région au delta du Mékong généreux et riche.





Other Bali guides categories